Mengzhi Zheng

news

Aplatir le ciel

18.06 > 06.11.2022
Château-musée de Tournon-sur-Rhône

Pour sa carte blanche au Château-musée de Tournon-sur Rhône, Mengzhi Zheng, au travers des dessins en volume et des volumes mis à plats, nous invite à naviguer de salle en salle se jouant des contraintes architecturales qu’offrent ces lieux historiques.

/ télécharger le dossier de presse (pdf)

Tu nommes ta prochaine exposition au Château-musée de Tournon-sur-Rhône «Aplatir le ciel». Quelle expérience de découverte progressive souhaites-tu proposer aux visiteurs?

Les mots sont importants dans ma pratique artistique. Le titre de l’exposition vient de l’idée d’un geste sculptural. Cette exposition réunit presque dix ans de travail donc j’y tiens beaucoup. Dans l’exposition, il y a cinq salles, comme cinq expositions. Ce serait une métaexposition. Je sollicite des postures différentes du regard et du corps. L’exposition va s’activer par l’expérience sensorielle qu’en feront les visiteurs. Ils seront acteurs de leur propre expérience spatiale face à une proposition pour chaque salle. Cinq salles, cinq expositions, cinq attitudes, cinq regards différents.

Extrait : conversation avec Mengzhi Zheng, à l’occasion de son exposition au Château-musée de Tournon-sur-Rhône, dialogue conduit par Pauline Lisowski.

> A lire sur Les formes contemporaines

Mengzhi Zheng, Aplatir le ciel
Exposition personnelle au Château-Musée de Tournon-sur Rhône
du 18 juin au 06 novembre 2022

dés_Constructions

27.06 > 03.09.2022 au Château de Lacaze, avec Philippe Cazal, Felice Varini, Mengzhi Zheng, commissariat : Nadine Gayet Descendre

> www.dedans-dehors.net


Les trois artistes invités, Philippe Cazal, Felice Varini et Mengzhi Zheng, aux démarches esthétiques très différentes partagent cependant un procédé classique de l’art moderne qui consiste à déstructurer les éléments qui élaborent leur réalisation finale, celle qui dans une ultime décision de l’artiste fera œuvre.
Déconstruire induit une reconstruction. Sur quoi repose cette dernière ? C’est toute l’alchimie de ces trois différentes démarches qui permettent à l’artiste de penser et de repenser son œuvre intentionnellement ou en pariant sur le hasard. Versus le regardeur lui-même… auquel il appartient de démonter ce mécanisme de reconstruction pour pouvoir en déceler la nature et les intentions.

enf(r)ance

23.09 > 17.12.2022 au Nouvel Institut Franco-Chinois, Lyon, exposition personnelle en Résonance à la Biennale d’art contemporain de Lyon : Manifesto of Fragility

> www.nifc.fr


Le centre d’art contemporain du NIFC accueille Mengzhi Zheng (FR né CN). Arrivé à Paris à 7 ans et de cette enfance entre ses deux cultures, il devient artiste. Lyonnais depuis 2012, cette invitation est l’occasion rêvée d’évoquer son travail – avec un regard d’aujourd’hui – sur les questions d’espaces et d’habitats qu’il anime depuis un voyage retour à Ruian en 2008. A travers dessins et volumes, l’artiste invoquera une grande sculpture centrale imaginée pour ce temps d’exposition. De frêles esquifs sur table – des Maquettes abandonnées – et dessins sur murs compléteront son approche spatiale du lieu.

recent projects

Biennale d’art contemporain de Lyon 2019, usines Fagor, Lyon 7e
Installation permanente sur le toit-terrasse du parking Les Halles (LPA), Lyon
Une Folie 2020, 2021. Installation permanente, Vent des Forêts, Meuse
On en sort pas mais on n’y rentre, galerie HeinzerReszler, Lausanne
L’art dans les Chapelles, 29e édition, 2020
série Décoller N°1 à N°50, 2021, collages, technique mixte